Psychosomatique

Thomas Hadjeras : Catalyseur de changement

Psychosomatique

Qu’est-ce que la psychosomatique : Lorsque le terme de psychosomatique est apparu, il servait à désigner les maladies pour lesquels les médecins ne trouvaient pas d’explication du fait que tous les examens médicaux qu’ils avaient prescrits ne montraient pas d’anomalie. Ils ont alors formulé l’hypothèse que la maladie n’avait pas une réelle existence physique et qu’elle était due à une cause psychologique. L’étude de tels phénomènes a par la suite montré le lien entre le corps et l’esprit, comment la santé de l’un influence la santé de l’autre, ou à l’inverse comment le déséquilibre de l’un influence le déséquilibre de l’autre.

Avec le développement en occident de discipline tel que l’acupuncture, la médecine chinoise, etc. les liens entre le corps et l’esprit s’éclaircissent et de plus en plus d’études médicales, scientifiques et psychologiques montrent que la plupart des maladies physiques ont pour origine un déséquilibre au niveau émotionnel, une difficulté dans la gestion des émotions, que cela soit dans le trop ou dans le pas assez. Par ailleurs, ces études montrent qu’en traitant le versant émotionnel, la guérison physique est plus rapide et qu’elle s’installe sur du plus long terme quand il s’agit de maladies lourdes. Ce que la sagesse populaire nous dit à travers les expressions verbales que nous utilisons couramment (En avoir plein le dos ; Se sentir à plat ; Cette situation me fait grincer des dents), nous le percevons avec de plus en plus de finesse en médecine et en psychologie.

Symbolique du corps : Chaque partie de notre corps possède sa propre mémoire. Pendant longtemps, et cela reste encore majoritairement le cas aujourd’hui, on pensait que les mémoires des événements de notre vie étaient stockées dans notre cerveau. Si il est vrai qu’une zone particulière de notre cerveau s’active lorsque nous pensons à notre passé, il est également vrai que ces mémoires se trouvent dans tout notre corps et que dans notre ADN nous portons les mémoires de nos ancêtres. Par ailleurs, le corps a lui même une symbolique en lien avec les émotions, les traumatismes, les sensations. C’est à dire qu’il est possible en fonction de la zone du corps qui est malade ou douloureuse de savoir quel type de blocage émotionnel est en jeu. Bien sûr il est toujours nécessaire de vérifier avec le vécu personnel si la corrélation correspond bien ainsi que pourquoi et comment le blocage émotionnel a provoqué un trouble au niveau physique.

Si le sujet vous intéresse, je vous renvoie à l’excellent livre de Jacques Martel sur le sujet : Le grand dictionnaire des malaises et des maladies. Editeur : Quintessence.

Attention : Le fait de comprendre les liens de vos maux physiques avec vos émotions ne remplace pas la consultation d’un médecin.